Rennes Métropole

Rennes Métropole

Actualités

Economie
Rennes Métropole prolonge ses aides aux entreprises

Rennes Métropole ajuste son dispositif d’aides à l’investissement et à la création d’emplois afin de l’adapter au contexte de reprise de l’activité économique. Cette mesure permettra de soutenir un nombre plus important de projets sur le territoire.

Rennes Métropole verse une subvention aux entreprises qui investissent et créent des emplois sur le territoire. La collectivité cible en priorité les petites et moyennes entreprises de l’industrie, de l’artisanat, des services et de la R&D. L’an dernier, seize PME ayant des effectifs compris entre 50 et 250 salariés ont bénéficié de ces subventions. A l’origine, au début des années 1990, ces aides étaient réservées aux seuls centres de recherche et de développement (R&D). Le but était alors de favoriser l’implantation sur notre territoire d’entreprises de technologies avancées et d’activer la création d’emploi en CDI de chercheurs et d’ingénieurs. Dans les années 2000, le dispositif fut élargi à d’autres secteurs que la R&D.

Plus de 450 postes créés

Un bilan 2003-2010 fait état de 39 entreprises aidées, deux d’entre-elles l’ayant été deux fois. Le montant total des subventions frôle les 2 millions d’euros. Quelque 453 emplois directs et 33,8 millions d’euros d’investissement ont été réalisés. L’implantation géographique des entreprises aidées s’inscrit essentiellement sur les trois-quarts du territoire, allant de l'Ouest de la métropole, avec une forte prédominance pour le Nord et l’Est de Rennes (technopole Rennes Atalante). Par ordre d’importance, les secteurs d’activités les plus représentés sont les entreprises agroalimentaires, les entreprises de technologie de l’information et de la communication, les entreprises d’imprimerie et de façonnage, les entreprises de traitement de l’eau, de valorisation et de collecte des déchets.

200 000 euros au maximum

Le montant des aides a été adapté au nombre croissant de demandes et au contexte de maîtrise des dépenses publiques.  Davantage d’entreprises bénéficieront du dispositif. D’un niveau toujours significatif, variable selon la taille de l’entreprise, l’aide est désormais calculée à partir d’une moyenne entre le montant d’investissement réalisé et le nombre de création d’emplois.

Objectif pour Rennes Métropole : favoriser les projets d’entreprises qui se traduisent à la fois par des investissements conséquents et des créations d’emplois. L’attribution n’est cependant pas automatique, Rennes Métropole instruit les dossiers et détermine le montant de l’aide plafonnée à 200 000 euros.

La moitié de l’aide est versée au démarrage du programme, 30% la deuxième année et le solde en fin de programme, sur justificatif de l’investissement et du nombre d’emplois créés. L’entreprise a 3 ans pour réaliser ses engagements et les emplois en CDI doivent être maintenus pendant au moins 5 ans.

 

Logement
Rennes Métropole s'investit contre la précarité énergétique

Rennes Métropole s'engage dans la mise en œuvre du programme national « Habiter mieux », pour lutter contre la précarité énergétique. Des aides de l’Agence nationale d'amélioration de l'habitat (ANAH) et de Rennes Métropole à destination des propriétaires occupants à revenus modestes peuvent permettre de financer les études et travaux de rénovation énergétique : changement de chaudière, amélioration de l'isolation ou pose d'un système de chauffage performant…

Précarité énergétique

Le programme national « Habiter mieux » permet aux propriétaires occupants à revenus modestes de financer des travaux d’amélioration thermique de leur logement afin d’obtenir une baisse de leur facture énergétique et un meilleur confort de leur logement.

Aujourd’hui, en France, près 3,4 millions de ménages consacrent plus de 10 % de leurs ressources à payer leurs factures d’énergie.

Au niveau départemental, 11 000 logements seraient potentiellement concernés par des travaux d’économies d’énergie. Ce sont autant de ménages éligibles à ces aides.

Au niveau local, Rennes Métropole, déjà investie dans la réhabilitation du parc de logements sur son territoire, soutient financièrement ce dispositif national et s'est fixé l'objectif de 128 dossiers à traiter cette année.

Le dispositif restera en place jusqu'en 2017.

Les conditions

Si tout un réseau de sentinelles (travailleurs sociaux, associations…) permettent de repérer les ménages éligibles à ces aides, les démarches volontaires sont également soutenues.

Les bénéficiaires du dispositif doivent être les propriétaires occupants aux ressources “modestes” éligibles aux aides de l’Anah. La demande doit répondre à certaines conditions, en particulier que le logement soit achevé depuis plus de 15 ans et que le ménage s’engage à y habiter pendant 6 ans après la réalisation des travaux.

De plus, le ménage doit être accompagné par un opérateur spécialisé agréé, qui réalisera un diagnostic complet du logement, aidera à déterminer les travaux permettant un gain énergétique de 25% (amélioration de l'isolation associée au changement de chauffage, ou l'évolution vers une chaudière à meilleur rendement par exemple) et aidera au montage du dossier.

Les aides

Le programme « Habiter mieux » vient donc en complément de l’aide classique de l’ANAH pour les travaux d’amélioration.

Il s’agit d’une prime État d’un montant de 1 600 € et d’une prime Rennes Métropole de 500 € pour le financement des travaux. Une aide complémentaire de 430 € permet de financer le coût de l’accompagnement obligatoire.

Pour des informations générales, le Point-info de Rennes Métropole (02 99 86 62 62) est ouvert du lundi au vendredi de 14h à 18h au 4 avenue Henri-Fréville à Rennes.

Pour constituer un dossier de demande d’aides, les opérateurs agrées sont : 

o   PACT Ille-et-Vilaine, 22, rue Poullain Duparc, 35000 RENNES,
Tel : 02 99 79 51 32

o   CDHAT, Agence Ille-et-Vilaine, 5 Square du Chêne Germain, Immeuble Thulium, 35510 CESSON SEVIGNE, Tel 02 99 38 13 40

o   Demande dans le périmètre de l’OPAH Centre Ancien : SPLA Territoires Publics, 7 rue de Viarmes, 35 000 Rennes, Tel 02 99 35 15 15

 

Institution
Rennes Métropole multiplie les partenariats sportifs

Ils étaient trois. Ils seront désormais dix clubs évoluant dans des disciplines collectives, à bénéficier du soutien de Rennes Métropole au titre du partenariat sportif.

À l’image de la finale de Coupe de France qui opposa Rennes à Guingamp au Stade de France, il y a deux ans, le sport en général, et le football en particulier, sont des vecteurs de premier ordre du rayonnement d’un territoire. Si elle ne possède pas la compétence sportive, la communauté d’agglomération Rennes Métropole soutient plusieurs clubs professionnels depuis quelques années, essentiellement par le biais d’achats d’espaces publicitaires et de places.

Jusqu’à présent, le Stade Rennais Football Club (au titre d’une convention arrivant à échéance en 2014), le Rennes Volley 35 et l’O.C Cesson Handball bénéficiaient d’une aide cumulée de 245 000 €.

Sept nouveaux clubs amateurs évoluant dans l’élite bénéficieront désormais de ce partenariat, portant à 10 le nombre de structures aidées. Les trois locomotives recevront respectivement 150 000 € (Stade Rennais Football Club), 100 000 € (Rennes Volley 35) et 200 000 € (O.C Cesson handball). Pour ce dernier, ont été pris en compte l'impact du handball en France et le fait que le budget de l'OC Cesson est le plus faible de la LNH alors qu'il présente le volume le plus important de partenariats privé dans sa catégorie. Ce budget supplémentaire de 140 000€ permet au club de rester en D1.

Les sept autres clubs, dont cinq féminins, recevront chacun 10 000 €, portant le montant de l’enveloppe globale à 520 000 €.

Commentant le soutien privilégié aux trois grosses écuries de Rennes Métropole, le président Daniel Delaveau a considéré que « les clubs moteurs impactent la pratique sportive en général, et ont par conséquent un rôle important à jouer en terme de cohésion sociale ».

Les clubs aidés par Rennes Métropole :

Rugby : Stade Rennais Rugby (Élite 1 Femmes à VX et Élite 1 Femmes à VII), REC Rugby (Fédérale 2 Hommes) ;
Football : CPB Bréquigny (D2 femmes) ; Stade Rennais Football Club (D1)
Volley-ball : REC Volley (N2 Femmes) ; Rennes Volley 35 (Ligue A)
Basket-ball : Avenir Rennes 1 (N1 Femmes), Union Rennes Basket (N2) ;
Handball : Rennes Métropole Handball (N1 Femmes), l’O.C Cesson (D1).


Rennes Métropole - Pratique

Infos et démarches de Rennes, Ville et Métropole

  1. Neige et verglas : ce qu'il faut savoir 21 Nov 2017
    L'hiver approche. Du 20 novembre 2017 au 12 mars 2018, une carte vous permet de connaître en temps réel les conditions de circulation.
  2. Textiles: pas dans les bacs jaunes! 3 Nov 2017
    Le bac jaune, c'est pour les emballages alimentaires et le papier, pas pour les vêtements.
  3. Subventions 2018 pour les projets culturels des associations 25 Oct 2017
    Vous êtes un acteur associatif et vous avez un projet culturel? La Ville de Rennes et Rennes Métropole peuvent le soutenir. Déposez votre dossier de demande de subvention jusqu'au 31/12/17.
  4. Demande de collecte d'encombrants 17 Oct 2017
    ...
  5. Travaux au service formalités rue Victor-Hugo 5 Oct 2017
    Fermeture du service Formalités rue Victor Hugo. Les démarches sont à faire dans les autres quartiers du 28 sept au 2 décembre 2017.
  6. Participer au compostage collectif 28 Sep 2017
    ...
  7. Faire réparer un bac 26 Sep 2017
    ...
  8. Certificats et attestations 26 Sep 2017
    ...
  9. Demander un composteur collectif 15 Sep 2017
    ...
  10. Enquêtes de l'INSEE 14 Sep 2017
    L'Insee réalise deux enquêtes : sur le loyer et les charges, et sur l'histoire de vie et le patrimoine. Vous êtes susceptible d'être contacté.


Rennes Métropole Actualités

Les actualités de Rennes, Ville et Métropole

Les actualités de Rennes, Ville et Métropole

  1. Rennes invite le bio mondial 22 Nov 2017
    Ni le Mexique ni l'Australie, mais Rennes. L’agriculture biologique mondiale réunira 2 500 personnes au Couvent, en septembre 2020.
  2. L'enseignement supérieur s'engage contre les violences sexistes 21 Nov 2017
    Lundi 13 novembre, quatorze présidents et directeurs d'établissements de l'enseignement supérieur breton ont signé une lettre d'engagement contre les violences sexistes et sexuelles.
  3. Ouverture de la maison du vélo 20 Nov 2017
    La maison du vélo vient d’ouvrir rue du Puits-Mauger, à Rennes, en partenariat avec des associations. Elle accueille le LeVeloStar ainsi que de nombreux autres services destinés aux cyclistes.
  4. L'Ubu a 30 ans ! 20 Nov 2017
    L’Ubu aspire les Rennais dans un tourbillon musical depuis octobre 1987. Plongée rétroactive dans l’infernale spirale.
  5. Yaouank ! 20 Nov 2017
    Plus de 10 000 festivaliers pénètrent chaque année dans la ronde de Yaouank, le plus grand fest-noz de Bretagne. Il revient le 18/11 : plongez dans son histoire !
  6. Le Goncourt des lycéens, des racines rennaises 17 Nov 2017
    Attribué jeudi 16 novembre à Rennes à Alice Zeniter pour « L’art de perdre », le 30e prix Goncourt des lycéens, né à Rennes, continue de susciter l’enthousiasme, tant chez les jeunes lecteurs que leurs enseignants. Et ravit leurs r&ea...
  7. Vincent Glowinski: un chorégraff au festival TNB 17 Nov 2017
    Invité par les Tombées de la Nuit, le street artist belge Vincent Glowinski a profité des bâches de chantier de la SNPR pendant un an, et s’apprête à lever le rideau sur une création live au « Festival TNB ».
  8. La voiture autonome en débat 16 Nov 2017
    Plusieurs grandes marques automobiles se sont lancées dans la mise au point de voitures autonomes, sans chauffeur ou pas. Des avancées qui soulèvent toutefois de nombreuses questions auprès des citoyens.
  9. Les Glaneurs rennais sont installés en bas des Lices 15 Nov 2017
    Tous les samedis, après le marché des Lices les Glaneurs de Rennes partagent les invendus sur leur stand. Un projet solidaire du Budget participatif#2.
  10. Le commerce à Maurepas se transforme 15 Nov 2017
    Mi-novembre 2017 a commencé la démolition de l'ancien centre commercial du Gast. Un renouveau pour ce quartier prioritaire qui accompagnera l'arrivée du métro en 2020.