Hommage aux victimes des attentats du 13 novembre.

Le 13 novembre 2015, la France était visée en attaquant sa jeunesse à Paris, quoi de plus beau que la jeunesse parisienne, l'impertinence, la joie de vivre, voir la déraison. De tout temps, elle a été enviée de part le monde, comme un art de vivre, une liberté que certain peut-être jalouse, jusqu'à nous haïr. C'est cela qui a été attaqué. Lors de la cérémonie aux Invalides, la chanson de Jacques Brel chantée par Yaël Naïm, Camélia Jordana et Nolwenn Leroy  trouve un écho particulier, qui raisonne avec une émotion partagée en réponse aux attentats.

En ce jour funeste, le sourire des visages des victimes nous revient en mémoire, beaucoup de familles sont marquées, celles et ceux qui ont survécus se surpassent pour vivre comme avant, pour retrouver cette paix insouciante d'alors.

Souvenons nous.

 

Quand on a que l'amour

Pour parler aux canons

Et rien qu'une chanson

Pour convaincre un tambour

Alors sans avoir rien

Que la force d'aimer

Nous aurons dans nos mains

Ma mie, le monde entier